ENGLISH

Les modèles de financement participatif au Canada

Plusieurs modèles de financement participatif peuvent être utilisés au Canada dans le but d’amasser des fonds pour un projet. Voici un tour d’horizon.

Financement participatif par récompenses

Le financement participatif par récompenses est le modèle de financement participatif le plus connu et le plus populaire à l’heure actuelle. Ce modèle est parfois divisé en sous-catégories : financement par dons (qui peut aussi être considéré comme une catégorie à part entière), par récompenses ou par prévente de produits.

Ce type de financement, mis de l’avant par des plateformes comme Kickstarter et Indiegogo, permet d’obtenir de l’argent en échange de récompenses. Ces récompenses sont généralement variées et incitent les participants à donner plus d’argent en échange de cadeaux plus intéressants.

Parmi les types de récompenses possibles, notons un exemplaire du produit lorsqu’il sera terminé (ce que certains associent au modèle de financement participatif par prêt), la possibilité de participer à la création du produit (en donnant par exemple ses traits à un personnage de bande dessinée), une expérience créative (comme une visite d’un tournage avec le réalisateur d’un film) ou un souvenir créatif (avoir son nom dans le générique d’un jeu vidéo, par exemple).

 

Financement participatif par abonnement

Le financement participatif par abonnement peut être considéré comme une variante du financement participatif par récompenses, où les contributeurs financent un projet ou un artiste en continu plutôt que par le biais de dons ponctuels.

La plus importante plateforme pour le financement participatif par abonnement est Patreon, qui soutient en 2016 plus de 17 000 créateurs dans 14 catégories de projets. Certains créateurs gagnent plus de 67 000 $ par mois grâce à ce genre de financement. Parmi les catégories les plus populaires, notons les vidéos et les films, la musique, les baladodiffusions et les bandes dessinées.

Les créateurs peuvent choisir entre deux types de campagnes par abonnement : les campagnes mensuelles leur assurent un financement continu, tandis que les campagnes par création leur permettent d’amasser des fonds dès qu’une nouvelle œuvre a été complétée (après chaque toile peinte ou chaque nouvelle baladodiffusion publiée, par exemple).

À l’instar du financement par récompenses, les créateurs peuvent remettre des cadeaux aux amateurs, qui varient selon l’importance de la contribution financière.

 

Financement participatif en capital

Les entreprises canadiennes peuvent obtenir du financement participatif en capital. Dans le cadre de ce modèle, les investisseurs obtiennent non pas des récompenses, mais plutôt une participation dans l’entreprise.

Pour l’instant, le financement participatif en capital est régi dans sept provinces canadiennes, soit la Colombie-Britannique, la Saskatchewan, le Manitoba, l’Ontario, le Québec, le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse.

Par définition, le financement participatif en capital permet de financer une entreprise plutôt qu’un projet. Le modèle s’adapte bien à certains domaines, comme celui des jeux vidéo, mais les créateurs devront évaluer si celui-ci convient réellement à leurs besoins avant d’entreprendre une campagne du genre.

 

Financement participatif par prêts

Le financement participatif par prêts permet aux créateurs de contracter des emprunts d’argent directement auprès du public plutôt qu’auprès d’une institution financière. Au lieu de recevoir une partie de l’entreprise ou une récompense, l’investisseur prête son argent à un taux d’intérêt établi selon le projet.

Des plateformes comme Lendingloop.ca permettent d’emprunter entre 5 000 $ et 500 000 $ sur des périodes allant de six mois à un an.

D’ici à ce que le flou juridique entourant le financement participatif par prêts au Canada ait été tiré au clair, seuls les investisseurs accrédités peuvent prêter de l’argent aux entreprises, ce qui en fait pour l’instant une solution moins intéressante pour les créateurs souhaitant faire financer leur projet par le grand public.

 

{/exp:channel:entries}